Wisdom of Life

Objectifs du CEREO

  • Fondé à l’initiative de professeurs de religions (catholique, orthodoxe, protestant, islamique, israélite) le CEREO a pour vocation principale de fédérer les maîtres et les professeurs qui enseignent les religions dans les écoles fondamentales et secondaires de l’enseignement officiel francophone.

 

  • Le CEREO se donne comme objectif de défendre par tous les moyens légaux les cours hebdomadaires de religions inscrits dans le programme officiel de l’enseignement organisé et subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles, ainsi que les professeurs qui s’y rattachent.

 

  • Pour la défense de l’emploi, le respect des règles en matière de nomination et d’attribution des heures de cours, etc., le CEREO attend des syndicats qu’ils défendent efficacement les professeurs de religions, dont la valeur ajoutée est souvent incommensurable.

 

  • Le CEREO utilisera tous les moyens dont il dispose pour permettre aux maîtres et professeurs de religions munis d’un titre pédagogique de pouvoir enseigner le cours de philosophie et de citoyenneté.

 

  • Le CEREO ne s’emploie pas seulement à fédérer les enseignants attachés à différents courants religieux en Belgique francophone, mais encore les parents d’élèves et leurs enfants inscrits aux cours de religions dans l’enseignement officiel qui veulent être respectés dans leur foi, en les aidant par un enseignement adéquat à vivre cette foi de façon positive et ouverte sur le monde. De la sorte, le CEREO entend lutter utilement contre toutes les formes d’intégrismes.

 

  • Le CEREO s’engage également à livrer par tous les moyens disponibles des informations précises aux enseignants de religions sur l’avenir de leurs cours et sur l’élaboration des futurs cours de philosophie et de citoyenneté.

 

  • Partant du principe que le « vivre ensemble » se construit ensemble, justement, le CEREO cherche à rétablir un processus de pacification dans notre société pluraliste. Pour ce faire, nous pointons la nécessité d’ouvrir un débat démocratique, préempté jusqu’ici, avec l’ensemble des acteurs de terrain : enseignants, directions d’école, pouvoirs organisateurs, institutions religieuses, intellectuels, philosophes, théologiens, anthropologues, psychanalystes, femmes et hommes politiques concernés par la question des cours de religions et les enjeux qui s’y rapportent. Ce débat n’excipera pas des croyances de chacun.

Pour mieux comprendre l’évolution historique de l’enseignement religieux à l’école lisez l’article suivant : « Dieu à l’école, une histoire belge ».

Collectif des Enseignants de Religions dans l'Enseignement Officiel

A propos de l'auteur: CEREO

Le CEREO est un Collectif d'Enseignants de Religions dans l’Enseignement Officiel francophone.